Les communiqués de presse

Retrouvez ici l’ensemble des communiqués de presse publiés par les élus du groupe CRC.

Lire la suite

Empêchons la main mise de la bande du Fouquet’s sur l’audiovisuel public

Régie publicitaire de France Télévisions -

Par / 14 avril 2010

Les sénateurs du groupe CRC-SPG affirment dès à présent qu’ils refusent catégoriquement la nomination de l’affairiste Alexandre Bompard à la tête de France Télévisions.

Depuis quelques jours, son nom circule et aucun démenti n’est intervenu, à propos du remplacement de Patrick de Carolis.

Alors que le Conseil d’Etat saisi par les sénateurs du groupe CRC-SPG a condamné de manière explicite la méthode de Nicolas Sarkozy pour faire adopter à la hussarde le projet de loi relatif à l’audiovisuel public, le Président de la République récidive en tentant d’imposer un de ses proches, Alexandre Bompart, poulain de son conseiller pour l’audiovisuel, Alain Minc.

Nicolas Sarkozy et son conseiller récidivent alors qu’ils ont, provisoirement, échoué dans leur opération de cession de la Régie Française de Publicité à un autre ami du premier cercle, Monsieur Stéphane Courbit, affairiste comme Monsieur Bompard.

Alain Minc connait Alexandre Bompard et Monsieur Courbit. Il participerait à leurs affaires. Alexandre Bompart et Stéphane Courbit ont aussi des intérêts dans les jeux en ligne et bénéficient pleinement de la loi qui vient d’être adoptée en la matière.

Les faits sont transparents : loi sur l’audiovisuel, Messieurs Courbit et Bompard apparaissent, loi sur les jeux en ligne, ils en bénéficient.

Les sénateurs comme les députés seront consultés sur la nomination du futur président de France Télévisions comme la Constitution le prévoit. Une majorité de trois cinquièmes des deux commissions compétentes, difficile à réunir, peut s’y opposer.

Les sénateurs du groupe CRC-SPG appellent solennellement les républicains à prendre garde et à barrer la route à cette nouvelle tentative d’OPA des amis du Président de la République sur le bien public.

Pas à pas, l’équilibre démocratique, et la République sont mis à mal.

Dès à présent, sans attendre une éventuelle annonce, chacun doit prendre ses responsabilités refusant d’emblée ce nouveau cadeau fait par le Président de la République à ses amis financiers.

Les derniers communiqués

Les communiqués de presse Une étape importante pour la protection des droits de ces travailleurs

Directive européenne relative aux travailleurs indépendants des plateformes numériques - Par / 8 décembre 2021

Les communiqués de presse Notre commission d’enquête est officiellement mise en place

Influence des cabinets de conseil privés sur les politiques publiques - Par / 25 novembre 2021

Les communiqués de presse Un aveu d’échec pour la France

Rupture du contrat des sous-marins australiens - Par / 17 septembre 2021

Les communiqués de presse Une victoire pour nos libertés publiques et notre démocratie

Censure partielle de la loi relative à la sécurité globale - Par / 20 mai 2021

Administration